Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Doyenné Haubourdin Weppes <span>Diocèse de Lille</span>
Menu

Père Christian Cortinovis …

> Père Christian Cortinovis , ancien aumônier des Apprentis d'Auteuil, et que nous avons vu très souvent célébrer dans les paroisses St-Jean et Ste-Thérèse.

Une vie d’ermite se fait seul, loin du monde, pour être plus proche de Dieu. Christian s’est fixé un rythme de vie monastique.

Souvenez-vous de cet abbé qui nous posait plein de questions durant ses homélies, avec son accent du midi. Nous avions un peu de mal à nous lancer et cependant, avec du recul, et pour l’avoir revécu dans sa petite chapelle, c’est tellement enrichissant…

Et oui, durant nos vacances d’août, nous avons décidé notre destination non loin de Saint–Guilhem-le-Désert, afin de lui rendre visite dans son bel ermitage de Notre Dame de Belle Grâce (ou du lieu plaisant). Une vie d’ermite se fait seul, loin du monde, pour être plus proche de Dieu. Christian s’est fixé un rythme de vie monastique. Il se sent porté et étonné d’avoir franchi un certain nombre d’obstacles sans peur particulière. Pas toujours facile ce choix, mais ça lui convient. C’est ce qu’il recherchait : une relation de plus grande intimité au Seigneur. Sa pastorale se décline en trois axes : témoignage, acceuil et accompagnement. C’est à la dure ! Pas d’eau courante, pas d’électricité, une planche améliorée par un fin tapis pour dormir. Un insert dans sa cuisine a été installé par les gens du village mais pas d’autre endroit chauffé. Un système de portes a été mis pour délimiter un lieu chaud et lutter contre l’humidité.   Il embellit le site depuis 7 ans et  continue à le faire. Il a amené sur le dos quelques 30 m3 de sable, ciment et plâtre depuis un col situé à  trente minutes de l’ermitage. Le but n’est pas le confort, mais la simplicité. Il est à 1 heure de marche de la ville, là haut dans la montagne. Il a fait quelques belles rencontres qui lui permettent de progresser dans ses projets de réhabilitation : peu de gens mais un nombre suffisant de personnes de qualité pour avancer dans ses projets. Nous avons eu la chance de célébrer l’Eucharistie dans sa jolie chapelle avec un couple d’amis qui passe régulièrement. Puis nous avons pris le repas avec eux en partageant les victuailles de chacun. C’était formidable. Dans l’après midi, il nous a tout fait visiter. Ce qui avait abouti et ce qui restait à faire à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est un travail de longue haleine.

Nous avons trouvé ce lieu agréable, accueillant et ouvert aux pélerins de passage. Les grands espaces l’inspirent dans sa relation avec Dieu, dans sa paix intérieure. Cela ne va pas sans combat spirituel incessant et douloureux.

Christian pense à nous, il se sentait appelé à cette vocation et nous l’avons trouvé épanoui dans son ermitage. Nous pensons à lui durant ce temps hivernal… trop rude parfois.

 

                                                                          Famille Camus de Don

Père Christian Cortinovis en savoir plus